En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.
Haute-Normandie

Le rapport d'activité MSA Haute-Normandie

Mis à jour le 06/07/2017

Dans un monde en constante mutation, il est important de préserver notre régime de protection sociale en nous adaptant aux évolutions de notre société et en s'appuyant sur nos valeurs du mutualisme.

L'édito du président

 
L'année 2016 a été marquée par la signature de la Convention d'Objectif et de Gestion entre l'Etat et la Caisse Centrale de MSA, le 6 septembre 2016 pour les quatre années à venir.

Cette cinquième convention s'inscrit dans la continuité des précédentes, avec une adaptabilité voulue par les évolutions de la protection sociale et une recherche de plus de performance, en lien avec les enjeux financiers qui doivent être relevés collectivement.

 

La MSA, forte de son guichet unique, doit avoir une approche globale qui impose de s'adapter en permanence aux mutations du monde agricole et rural, tout en améliorant sa performance globale dans le cadre général de sa responsabilité sociale.

 

Pour répondre au mieux aux objectifs qui lui sont fixés, il est nécessaire que la MSA Haute-Normandie s'inscrive dans de nouvelles modalités d'organisations. Le chantier de la mutualisation, entamée en 2016 avec nos voisins de la MSA des Côtes Normandes, doit nous permettre de réaliser des économies tout en garantissant la qualité de service auprès de nos adhérents.

 
2016 a également été marquée par une nouvelle crise agricole
Ces dernières années, le monde agricole n'a eu de cesse d'être bousculé par les aléas des conditions climatiques et les contraintes économiques liées à la mondialisation. Il en résulte une baisse de revenus importante qui fragilise l'ensemble de la filière agricole. 

La MSA, en tant qu'organisme de protection sociale et forte de ses valeurs mutualistes, travaille en concertation avec les acteurs publics, économiques, sanitaires et sociaux impliqués (administrations territoriales, collectivités locales, agences régionales de santé, organismes professionnels agricoles) pour apporter un véritable soutien et un accompagnement sur le long terme en situation de crise.

Les élus, par leur implication sur les territoires, sont les premiers observateurs des conséquences de la crise. Ils sont les relais entre la MSA et les adhérents et peuvent orienter toutes les personnes en difficulté vers les services de la MSA.

Dans un monde en constante mutation, il est important de préserver notre régime de protection sociale en nous adaptant aux évolutions de notre société et en s'appuyant sur nos valeurs du mutualisme.

 
Grégoire PETIT
Président de la MSA Haute-Normandie